La rue Fondaudège commence à s'impatienter Imprimer
Mercredi, 01 Mars 2017 06:00

 

fondoFCIl y a tout juste un an, les travaux de la ligne D du tramway démarraient rue Fondaudège à Bordeaux. Beaucoup de riverains et commerçants font le dos rond. Mais une année plus tard, dans cette rue ressemblant actuellement plus à du gruyère qu’à une artère urbaine, certains commencent à s’impatienter. 

Du côté de la place Marie-Brizard, les commerçants ont subi deux coupures d’électricité imprévues ces dernières semaines. Selon le journal « Sud Ouest », le ramassage des déchets n’est plus assuré régulièrement. Près des conteneurs à verre, de nombreuses bouteilles jonchent le sol, faute de nettoyage. Les commerçants ont confié à nos confrères du quotidien régional que leur chiffre d’affaires avait baissé de 30 à 40% depuis le début du chantier.

Coupures d’électricité

Du côté de la mairie, l’élue en charge du secteur, Anne-Marie Cazalet, a joué ses derniers temps les pompiers, demandant à Enedis de faire le nécessaire pour qu’il n’y ait plus de coupures de courant. Le service propreté et celui du ramassage des ordures vont être coordonnés pour plus d’efficacité. De nouveaux conteneurs à verre vont également être installés dans le quartier. Un médiateur et des réunions d’information ont régulièrement lieu pour tenir informés les riverains.

Malgré ses problèmes liés aux travaux, des commerçants relèvent que de nouvelles solidarités se sont créées dans le quartier. L’installation de nouveaux réseaux (gaz, électricité, eau) sera terminée en juin. Débuteront alors les travaux de voirie et la pose des rails du tram. La mise en service de la ligne est programmée en 2019.

Photo: La place Marie-Brizard est actuellement très encombrée ©Fabien Cottereau / Sud Ouest