Télécharger Bordeaux7

L'édition PDF est mise en ligne tous les matins à partir de 7 heures. Cliquez sur l'image pour télécharger l'édition du jour.

Météo de Bordeaux

Newsletter

Retrouvez-nous sur :

Facebook
Twitter
Flux RSS

A la cantine, le plastique fait tiquer PDF Imprimer Envoyer
Lundi, 13 Mars 2017 06:00

Début janvier, un grand changement s’est discrètement opéré dans toutes les cantines des écoles de Bordeaux. La Ville a remplacé toutes les assiettes habituellement en verre, faïence ou porcelaine par des assiettes en plastique.

La décision fait débat. Lundi encore la question a été soulevée lors du conseil municipal. Les inquiétudes des parents se cristallisent sur la composition des assiettes. Ils craignent qu’elles contiennent des perturbateurs endocriniens, présents en nombre dans la grande famille des plastiques. Cet agent chimique est capable d’interférer dans le système hormonal qui joue un rôle majeur dans la croissance et la puberté. Les assiettes choisies par la Ville de Bordeaux sont fabriquées en copolyester, garanties sans bisphénol A et phtalates, des perturbateurs endocriniens notoires. Toutefois pour les parents d’élèves, cela ne prouve en rien que d’autres perturbateurs endocriniens ne sont pas présents.

Des parents en colère

Lundi, Emmanuelle Cuny, adjointe au maire en charge de l’éducation, a rappelé les arguments de la Ville justifiant ce remplacement : ces assiettes sont plus maniables pour les enfants, elles allègent le poids des plateaux, elles permettent de baisser le niveau sonore dans les réfectoires et sont plus légères pour le personnel. 

Le collectif « Pour une cantine sans plastique » a rapidement vu le jour pour contester cette décision. Il est ouvert à tout parent d’élève bordelais. Il a plus de 150 soutiens sur la page Facebook « Collectif bordelais pour une cantine sans plastique ». Jeudi soir une trentaine de parents était présente au Marché des Douves aux Capucins pour la deuxième réunion du collectif. 

Comme les élus bordelais du groupe écologiste, ils dénoncent l’opacité de la décision qui s’est opérée sans concertation, ni vote. Un papa représentant d’élève dans l’école maternelle de son fils explique l’avoir appris à la rentrée « le jour même où c’était fait ». Souvent l’information est remontée jusqu’aux parents par le biais des enfants. 

Le collectif souhaite faire entendre une seule voix sur le sujet et ne pas être associé à un parti politique « parce que cette question va au-delà, tous les enfants sont concernés, peu importe les bords politiques », avance une maman d’élève scolarisé à Fieffé Francin.

L’initiative poursuit deux buts. Tout d’abord informer les parents dont les enfants sont concernés par la mesure, puis sensibiliser l’opinion sur les enjeux sanitaires, environnementaux et éducatifs. Une pétition pour l’abandon total du plastique à la cantine sera mise en ligne dans les prochains jours.• 

 

Clothilde Bru

Photo : Les nouvelles assiettes en plastique utilisées dans toutes les cantines bordelaises © GUILLAUME BONNAUD / SUD OUEST

 

La Une du jour

Newsletter

Copyright © 2018 CNEWS Matin Bordeaux7. Tous droits réservés.