Télécharger Bordeaux7

L'édition PDF est mise en ligne tous les matins à partir de 7 heures. Cliquez sur l'image pour télécharger l'édition du jour.

Météo de Bordeaux

Newsletter

Retrouvez-nous sur :

Facebook
Twitter
Flux RSS

Le réseau de transports en commun TBM met le turbo en 2017 PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 15 Mars 2017 06:00

Quoi de neuf sur le réseau de transports en commun de la métropole TBM ? En 2016, le cap des 140 millions de voyageurs a été franchi.

 

 

C’est 7,4 millions de voyages supplémentaires par rapport à 2015. Cette hausse de fréquentation se concentre surtout sur le tramway grâce aux extensions et la mise en place du service partiel, estiment les responsables de Keolis Bordeaux Métropole qui présentaient hier les résultats de l’année écoulée et les perspectives pour 2017.

Pour faire face à cette croissance d’activité, l’exploitant du réseau a embauché 172 personnes l’an dernier. 2 540 salariés travaillent chez Keolis, dont 2 000 hommes.  « Nous nous efforçons de développer la mixité », explique Hervé Lefèvre, le directeur. 

Activité en forte croissance

L’année 2017 rime avec ligne à grande vitesse chez TBM. A partir du 2 juillet, « nous allons renforcer le réseau sur la gare, indique Christophe Duprat, vice-président de la Métropole, en charge des transports. Il faudra plus de rames sur la ligne C du tram aux heures d’arrivée des trains. » Les cadencements de la Lianes 1+ qui fait la liaison vers l’aéroport, de la Lianes 9, des lignes 10 et 11 vont aussi augmenter. Ce dispositif sera-t-il suffisant pour bien desservir et désengorger la gare aux heures de pointe ? Pas certain. « A partir de 2019, avec le BHNS (ndlr: bus à haut niveau de service), nous serons moins handicapés, poursuit l’élu. Et en 2020, avec le pont Jean-Jacques Bosc, cela ira encore mieux. »

Autre défi à relever pour TBM : la desserte à partir de début 2018 de l’Arena à Floirac. 110 spectacles y sont annoncés par an. « En attendant le nouveau pont, nous allons prolonger une ligne de bus depuis Bordeaux, quitte à la renforcer les soirs de spectacle », explique-t-il. Le parking de l’Arena devrait aussi devenir un parc-relais quand il n’est pas utilisé pour les automobilistes arrivant de la D10 dans l’Entre-deux-Mers.

Cette année 2017 est aussi marquée par la poursuite des travaux de la ligne D du tramway. « On avait un peu oublié les problèmes que ces travaux génèrent en centre-ville », reconnaît Christophe Duprat. Au Bouscat, une navette électrique, identique à celle du centre-ville de Bordeaux, va être mise en place pour desservir la barrière du Médoc « qui doit continuer à vivre ». 

Autre nouveauté et pas des moindres en 2017 : l’ensemble de la billettique va basculer vers le sans contact. Les abonnés valident déjà sur les composteurs blancs depuis le 18 janvier. Les tickartes et les pass seront eux aussi équipés d’une petite antenne à partir de la rentrée prochaine. D’ici là, il faudra changer tous les distributeurs dans les stations. Pas une paille.•

 

Laurie Bosdecher

Photo : La ligne C du tram va être renforcée avec l’arrivée de la LGV © ARCHIVES QUENTIN SALINIER / SUD OUEST

 

La Une du jour

Newsletter

Copyright © 2017 CNEWS Matin Bordeaux7. Tous droits réservés.