Télécharger Bordeaux7

L'édition PDF est mise en ligne tous les matins à partir de 7 heures. Cliquez sur l'image pour télécharger l'édition du jour.

Météo de Bordeaux

Newsletter

Retrouvez-nous sur :

Facebook
Twitter
Flux RSS

Avec English Insiders, elle casse les codes de l'apprentissage de l'anglais PDF Imprimer Envoyer
Lundi, 20 Mars 2017 06:00

« L’anglais n’est pas une matière, l’anglais est un outil de communication. » Michelle Fitzgerald Kuhl, 36 ans, galloise de naissance, garde un souvenir vivace de son arrivée en France à l’âge de 8 ans, alors qu’elle ne parlait pas un mot de français.

 

 

De ce changement de vie brutal, elle a tiré un enseignement : « l’immersion est la méthode naturelle pour apprendre une langue. » 

Lorsque toute la famille déménage dans le Sud-Ouest, Michelle Fitzgerald Kuhl a une révélation : « j’ai découvert qu’on pouvait se penser dans une autre langue ». Elle devient alors rapidement « accro » : anglais, français, allemand, espagnol, russe et même grec ancien. Sans savoir qu’elle est native de Cardiff, impossible de déceler que le français n’est pas sa langue maternelle. 

Après des études de langues étrangères appliquées, elle poursuit une carrière de cadre à Paris puis à Bordeaux où les opportunités de travail se font de plus en plus rares. Elle envisage alors de se mettre à son compte. C’est tout naturellement qu’elle renoue alors avec sa passion pour la linguistique.

Une méthode brevetée

Forte de son expérience immersive à son arrivée en France, elle bâtit sa méthode qu’elle a théorisée et déposée à l’INPI (institu nationale de la propriété industrielle). L’immersion tient en une formule : « écouter, observer, s’approprier et réutiliser ». Cela implique de se familiariser avec des sources orales, des sources écrites et d’avoir l’opportunité de pratiquer. Aussi, lorsqu’on passe les portes d’« English Insiders » au 77 rue du Jardin Public, on ne prononce plus un mot de français. On est en totale immersion ! « Ici on pénètre dans un espace anglophone », explique-t-elle. C’est la singularité de son enseignement, accompagné du fait qu’on y parle plus qu’on y suit des cours. Elle peine d’ailleurs à se considérer comme un professeur. 

L’espace est aménagé comme un salon où les élèves sont invités à discuter. Les sessions d’une heure n’accueillent que cinq participants maximum, classés en deux niveaux débutants/intermédiaires ou intermédiaires/confirmés.

On s’inscrit pour 20, 30, ou 40 sessions à des tarifs dégressifs allant de 20 à 25€ de l’heure. Elle propose aussi des formules à l’année pour les scolaires et des accompagnements individuels pour les cas particuliers comme les entretiens d’embauche.

Sa méthode est désormais agréée « CPF » (Compte Personnel Formation) qui permet à toute personne salariée ou demandeur d’emploi de suivre une formation. La méthode semble concluante : le premier bachelier qu’elle a préparé au bac a eu 18/20. Michelle Fitzgerald Kuhl reçoit toute personne intéressée pour un entretien de 30 minutes gratuitement.

 Clothilde Bru

Informations et inscriptions: 

 

www.english-insiders.com

 

 

 

 

Photo : Michelle Fitzgerald Kuhl dans les locaux de sa formation « English Insiders » © CLOTHILDE BRU / BORDEAUX7

 

La Une du jour

Newsletter

Copyright © 2017 CNEWS Matin Bordeaux7. Tous droits réservés.