Télécharger Bordeaux7

L'édition PDF est mise en ligne tous les matins à partir de 7 heures. Cliquez sur l'image pour télécharger l'édition du jour.

Newsletter

Retrouvez-nous sur :

Facebook
Twitter
Flux RSS

Hipok, une messagerie sécurisée pour les professionnels de santé PDF Imprimer Envoyer
Lundi, 20 Février 2017 06:00

En entreprise, les collaborateurs échangent via Hangout, Slack ou messageries internes. Dans la vie de tous les jours, ados et adultes correspondent via Messenger ou WhatsApp. « Dans le domaine médical, pour communiquer, on en est encore à l’âge de pierre », estime Elien Meynard. Dans une vie pas si lointaine, ce Bordelais de 37 ans était directeur de clinique. Il y a deux ans, il rejoint C10i, l’agence de communication spécialisée dans la santé dirigée par sa soeur puis crée Hipok.

 

« C’est un clin d’œil au père de la médecine, Hippocrate », sourit-il. Hipok est une messagerie cryptée et sécurisée à destination des professionnels de santé. « Quand je travaillais en clinique, j’étais sidéré de la manière dont les professionnels s’échangeaient les données. Aux urgences, il n’était pas rare qu’ils prennent en photo des radios de patients pour les envoyer à des confrères par SMS.»

Depuis le 1er janvier dernier, les professionnels de santé ont pour obligation d’utiliser des messageries sécurisées pour leurs courriers de liaison. Hipok se décline en site web et application mobile à télécharger gratuitement. Pour utilsier le service, les professionnels doivent au préalable faire authentifier leur profil. Ils peuvent ensuite échanger avec les personnes de leur choix des photos et documents. « L’application fonctionne comme celle d’une banque, précise Elien Meynard. Les données sont stockées sur des serveurs d’hébergement de données de santé. »

Stockage de données sécurisé

Hipok propose aussi aux professionnels de stocker leurs données de manière sécurisée à des abonnments à partir de 1€ par mois. « Je m’adresse aux 1,3 millions de personnes qui travaillent dans le domaine de la santé pas seulement aux détenteurs de la carte professionnelle », indique le jeune entrepreneur qui s’est entouré de médecins et directeurs d’établissements pour créer son service.

Soutenu par la Banqu publique d’investissement, la Région, le réseau Entreprendre Aquitaine, lauréat du Village by CA (Crédit Agricole) à Paris, Elien Meynard vise la création de 50 000 comptes abonnés en 2017. Il est en train de nouer des partenariats avec des hôpitaux et des cliniques pour que leurs professionnels utilisent son service. « Les frais de courrier par cabinet médical s’élèvent en moyenne à 2000€ par an. Hipok pourrait générer pas mal d’économies. » • 

Laurie Bosdecher

www.hipok.com

Photo : Elien Meynard, 37 ans, espère convaincre 50 000 professionnels d’utiliser son application en 2017 © LAURIE BOSDECHER / BORDEAUX7

 

La Une du jour

Newsletter

Copyright © 2017 CNEWS Matin Bordeaux7. Tous droits réservés.