Télécharger Bordeaux7

L'édition PDF est mise en ligne tous les matins à partir de 7 heures. Cliquez sur l'image pour télécharger l'édition du jour.

Newsletter

Retrouvez-nous sur :

Facebook
Twitter
Flux RSS

Saint-Pierre : le centre d'animation reçoit au bar PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 08 Juillet 2016 09:42

 

Centre danimation Saint-Pierre copieUn centre d’animation qui dispose de son propre bar ? C’est le cas de celui du quartier Saint-Pierre, situé au 4 rue du Mulet. Depuis 2009, ce lieu associatif qui accueille environ « 2 000 personnes sur l’année » selon sa directrice Sabine Opalinski-Benguigui, a fondé le Zinc Pierre, un bistrot ouvert au public.

 

« Avant, nous étions obligés d’accueillir les personnes dans un petit bureau qui servait aussi de passage des bénévoles ; bref, c’était une fourmilière, les gens ne pouvaient pas se poser, il n’y avait pas vraiment d’accueil, tout était dispatché, rien n’était central. On avait besoin d’un point d’ancrage pour les acteurs et bénévoles du centre mais aussi d’un espace de sociabilité pour les habitants du quartier. On a donc exploité une grande salle polyvalente qu’on sous-utilisait pour créer ce bistrot qui se veut fédérateur. »

Des concerts aux cafés des pères

Ouvert à tous les espaces de travail de l’équipe (accueil du public, animation, salle jeunes, cuisine) et disposant de canapés, de tables, d’un joli comptoir et d’un coin lecture, le Zinc Pierre est donc aussi bien ouvert aux gens du centre qu’au public extérieur. Depuis un an, il accueille notamment les Midis du Zinc : « L’idée est de permettre aux gens qui sont parfois isolés dans le quartier, qui mangent seul devant leur télé ou qui sont coincés au bureau à leur pause-déjeuner de venir avec ou sans leur repas au Zinc Pierre et de leur offrir une heure de concert, deux fois par mois et tous les vendredis dès la rentrée », explique Sabine Opalinski-Benguigui. 

« On fait venir les Caprices de Marianne, une asso qui démocratise la musique classique, mais aussi Ricochet sonore, qui fait découvrir l’actualité musicale bordelaise, ou Einstein On The Beach, plus ciblée sur la musique improvisée. Et à la rentrée, on fera sûrement intervenir le Conservatoire de musique. » 

Servant aussi d’espace de création et de diffusion auprès d’associations travaillant avec le centre d’animation, le Zinc Pierre accueille « des travailleurs sociaux qui se posent ou prennent des rendez-vous ici », mais aussi des cafés polyglottes, un café en langue des signes, des permanences de l’Atelier Graphite, qui aide les personnes dans leurs démarches administratives à caractère juridique, des cafés des pères le lundi soir, etc. 

Des activités pour tous 

Ayant renouvelé son agrément de centre social en 2015, le Centre d’animation Saint-Pierre a par ailleurs récemment créé un “comité ressources” réunissant des représentants d’habitants du quartier, d’acteurs institutionnels et associatifs et un  « comité bénévole » qui permet aux bénévoles d’« échanger et proposer des idées. » 

Toute l’année, diverses activités sont ainsi proposées aux jeunes et aux adultes : en plus d’un accompagnement à la scolarité, d’ateliers (couture, danse, chant...), de cours d’alphabétisation, etc., le lieu dispose d’un pôle d’excellence dédié à la lecture, l’écriture, la culture et la multimédia. On y trouve notamment le “Court brouillon”, une bibliothèque de plus de 5 000 livres empruntables par les adhérents, écoles et associations, mais aussi à un espace multimédia où les jeunes peuvent « s’ouvrir à la création numérique, faire de la radio, de l’inscrustation d’image ou du stop-motion, programmer de petits robots... Cela leur plaît vraiment ! », avance la directrice.

Coté événements, l’équipe s’active aussi pour organiser le festival Eventito, la fête des soupières, les soirées “Auberge du mulet”, organisées selon principe de repas partagé, etc. Les projets, eux, ne manquent pas : « On voudrait accueillir d’autres artistes pour faire des créations collaboratives en direction des habitants ou d’artistes, et fédérer davantage les assos présentes au centre pour favoriser les liens, créer des passerelles entre acteurs. » •                 Emeline Marceau

 

 

 

La Une du jour

Newsletter

Copyright © 2021 CNEWS Matin Bordeaux7. Tous droits réservés.