Télécharger Bordeaux7

L'édition PDF est mise en ligne tous les matins à partir de 7 heures. Cliquez sur l'image pour télécharger l'édition du jour.

Newsletter

Retrouvez-nous sur :

Facebook
Twitter
Flux RSS

Sous la verrière du marché des Grands Hommes, un joli lieu de vie PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 28 Février 2017 06:00

Si le Triangle d’Or a de quoi attirer l’attention avec son Grand Théâtre par exemple, la galerie des Grands Hommes est aussi une figure architecturale incontournable du quartier. Situé entre le cours Clémenceau et le cours de l’Intendance, le marché couvert sous une belle verrière soutenue par des piliers métalliques n’est plus à présenter.

Une clientèle d’habitués déambule chaque jour dans les enseignes des différents niveaux et se sert sur les étals du marché municipal installé en sous-sol. « Historiquement, il y a toujours eu une place de marché ici », avance Sandra Jorge, chargée de projets pour le compte d’Eurocommercial, société qui gère la galerie des Grands Hommes depuis 2012, en partenariat avec d’autres opérateurs (Mairie de Bordeaux, Carrefour Properties, Cour des comptes).

« Dès le XVe siècle, des halles existaient. La configuration telle quelle du site remonte aux années 1970. Le marché était fermé par une dalle en béton, il y avait des primeurs, des métiers de bouche. » Signée de l’architecte Claude-Henri Aubert, la nouvelle galerie, avec parking souterrain, a été inaugurée en 1991.

Une locomotive : le supermarché

Une vingtaine d’enseignes et commerces - pour la plupart présents depuis l’ouverture de la galerie actuelle se partage aujourd’hui les 4500 m2 du site. Mode (De Grimm, Jonak), maison et déco (Alexandre Turpeau, Villeroy & Boch), lunettes (Optika), bijoux et cadeaux (SGH, Transparences), jeux et multimédia (La Grande Récré), alimentation (Canelés Baillardan, Chris’teas, pâtisserie David), hypermarché (Carrefour Market), restauration (brasserie Le Bal) : ce lieu de shopping s’équilibre entre commerces de services et de plaisir. « Presque tous sont indépendants, locaux et ont contribué à créer une véritable âme commerçante au sein du site et du quartier », précise Bruno Tripon, président de l’association de commerçants de la galerie des Grands Hommes.

« Ici, il y a une complémentarité et une synergie entre commerçants, on est tous confrères », poursuit Angélique Pertus, directrice du Carrefour Market, hypermarché présent (sous divers noms) depuis 18 ans sur le site, et véritable « locomotive » de la galerie.

De nouveaux arrivants

Ce printemps et cet été, la galerie accueillera de nouveaux commerçants. « Nous avons voulu prendre le temps de la réflexion avec la Mairie de Bordeaux pour revoir le site, laissé dans son jus depuis 25 ans et qui ne correspond plus tout à fait aux attentes de services de la clientèle. On va donc le rénover. De nouveaux arrivants vont s’installer ici et proposer des secteurs d’activités différents, informe Sandra Jorge, restant discrète sur les noms. Ce projet respectera l’image des Grands Hommes, celle d’une galerie englobant diverses enseignes locales, avec une mixité de produits, et un positionnement premium. »

De quoi séduire les clients du site, nombreux et aux profils variés : « on compte 2,8 millions de visiteurs par an. Il s’agit souvent d’une clientèle CSP+ », indique-t-elle, « mais l’on peut aussi venir sur le site pour boire un café ou acheter un stylo à moins de 5€ », nuance Bruno Tripon.

Si la galerie des Grands Hommes est un lieu idéal pour faire son shopping ou flâner, on y vient aussi pour assister à divers événements organisés ponctuellement : « en ce moment, nous échangeons avec la Ronde des Quartiers pour faire quelque chose ensemble lors de la Fête du Fleuve en juin », avance Bruno Tripon. « L’an dernier, on a reçu une chorale celtique et un flasmob », s’enthousiasme Angélique Pertus. Côté loisirs, un piano est aussi installé en libre-service à l’intérieur du site. De quoi faire de cette galerie commerçante un vrai « lieu de vie ».

Photo : La galerie actuelle date de 1991. On y vient aussi bien pour ses courses alimentaires que pour se faire plaisir. Plusieurs boutiques de luxe y sont présentes ©Archives Fabien Cottereau / Sud Ouest

 

La Une du jour

Newsletter

Copyright © 2017 CNEWS Matin Bordeaux7. Tous droits réservés.