Télécharger Bordeaux7

L'édition PDF est mise en ligne tous les matins à partir de 7 heures. Cliquez sur l'image pour télécharger l'édition du jour.

Newsletter

Retrouvez-nous sur :

Facebook
Twitter
Flux RSS

Ça roule pour la Meca, le futur grand équipement culturel de la Région PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 03 Février 2017 06:00

Quai de Paludate, la discothèque La Plage et l’ex-Comptoir du Jazz (le Club House) voient pousser devant chez eux un immense voisin : la Meca, qui réunira en septembre 2018 les trois grandes agences culturelles de la Région.

 

Une Région qui a saisi hier la date des 6 ans jour pour jour après le lancement du concours architectural pour ouvrir à la presse le chantier de la Meca (Maison de l’économie créative et de la culture en Nouvelle-Aquitaine) , profitant ainsi de la venue de l’architecte danois Bjarke Ingels, fondateur de l’agence lauréate BIG, pour couler symboliquement dans le béton une photo souvenir.

« Je me réjouis de travailler sur ce bâtiment, parce qu’il montre une volonté que la culture pour tous ne soit pas un luxe mais un droit fondamental de l’être humain », a déclaré Ingels, visiblement satisfait de l’évolution du chantier : « Nous avions imaginé au départ bâtir avec de la pierre blonde d’Aquitaine, comme le centre historique, mais c’était impossible dans une enveloppe contrainte [60 millions d’euros, dont 54 apportés par la Région et 6 par l’État, ndlr]. Mais le rendu du béton lisse est supérieur à ce que nous espérions, et cela nous garantit la solidité de l’édifice. »

Son bureau et lui ont conçu ce bâtiment sur deux “jambes” portant une grande dalle. Une jambe accueillera l’Oara, l’agence soutenant les arts vivants (théâtre, danse, musique), l’autre, Écla, dédiée au livre et au cinéma. Chacune disposera notamment de son théâtre, l’un pour le spectacle, l’autre pour des rencontres et projections. Quant au toit, il abritera sur deux niveaux le Frac et ses collections d’art contemporain. À l’une des extrémités, une immense terrasse avec espace café et vue sur la ville et le fleuve. Une « colocation créative » voulue par le président de la Nouvelle-Aquitaine Alain Rousset, afin de renforcer le rôle de tête de réseaux régionaux de ces agences et, surtout, de créer des synergies entre les différentes disciplines.

Mais pas question d’en faire un bunker culturel réservé aux seuls initiés. Idéalement située entre la gare Saint-Jean sur la promenade des berges de la Garonne, la future Meca est vue par son concepteur comme un « portail entre la ville et le fleuve ». En effet, l’espace vide sous la toiture, la « chambre urbaine », pourra être traversé jour et nuit par les habitants comme par les touristes... qui pourront profiter de spectacles en plein air ainsi que d’un restaurant avec vue sur le fleuve. •

Sébastien Le Jeune

Photo : Les deux “jambes” de l’édifice montent petit à petit. Achevée, la Meca offrira, depuis la terrasse du Frac à 37 mètres de haut, une vue imprenable sur la Garonne et sur le centre historique © Guillaume Bonnaud / Sud Ouest

 

La Une du jour

Newsletter

Copyright © 2022 CNEWS Matin Bordeaux7. Tous droits réservés.