Télécharger Bordeaux7

L'édition PDF est mise en ligne tous les matins à partir de 7 heures. Cliquez sur l'image pour télécharger l'édition du jour.

Newsletter

Retrouvez-nous sur :

Facebook
Twitter
Flux RSS

Comédies : Les “blockbusters” de sortie sur les planches bordelaises PDF Imprimer Envoyer
Lundi, 13 Mars 2017 06:00

Hormis la pléiade d’humoristes invités au très attendu festival Les Fous Rires de Bordeaux à partir de samedi, peu de stars sur les planches ce mois-ci. Mais nos salles rivalisent à coups de “tubes” du boulevard.

 

S’il n’y a pas eu de rotation du côté du Théâtre Victoire, avec toujours trois pièces à l’affiche chaque semaine (« Faites l’amour, pas des gosses » jusqu’à fin mai, « Venise sous la neige » les mercredis jusqu’au 29 mars, et « Dans la peau de ma femme » pour ses six dernières représentations du 23 mars au 1er avril), ce n’est pas le cas dans les deux autres théâtres de Xavier Viton. Ainsi, au Trianon, on joue « Les Amazones » de Jean-Marie Chevret, l’autre pièce culte de l’auteur de « Numéro complémentaire ». Depuis sa première parisienne en 2002, cette réunion au sommet de trois déçues de la gent masculine a séduit plus de 800 000 spectateurs et été adaptée un peu partout à l’étranger.

Et que dire de celle à l’affiche au Café-théâtre des Beaux-Arts jusqu’à la fin de la saison, « Arrête de pleurer Pénélope » ! Sortie la même année, la comédie de Christine Anglio, Juliette Arnaud et Corinne Puget dépasse aujourd’hui les 2 millions de spectateurs (!), portée par le succès de son passage au grand écran. Presque un phénomène de société, et encore un trio de copines qui, en attendant la quatrième en retard, règle ses comptes avec l’Amour en général et les hommes en particulier..

« Conjoints » ou « amis » ??De son côté, le théâtre des Salinières mise sur deux plumes encore plus connues aujourd’hui. En début de semaine (mardi et mercredi), Éric Assous, deux fois Molière du meilleur auteur francophone (pour « L’Illusion conjugale » et « On ne se quittera jamais ») et auteur de gros cartons sur les grands boulevards – « Le Technicien », « Mon Meilleur Copain »... Ici on peut voir l’un de ses bijoux, « Les Conjoints », ou comment un divorce sème la zizanie dans un couple d’amis.

En fin de semaine (jeudi-samedi), un Laurent Ruquier qu’on n’a plus besoin de présenter et son « Je préfère qu’on reste amis ». Là, le duo Laura Luna et Alexis Plaire endosse les costumes dévolus deux ans durant à Michèle Bernier et Frédéric Diefenthal – 5 millions de téléspectateurs lors de sa diffusion télé, une sacrée performance ! Preuve de la confiance du directeur Frédéric Bouchet dans ces textes poids lourds, les deux pièces s’offrent de belles séries, jusqu’à fin avril.

Un mot des stars pour finir. Michèle Bernier, tout d’abord, qu’on peut voir en personne ce vendredi à l’Ermitage du Bouscat dans « Je t’ai laissé un mot sur le frigo », comédie douce-amère sur les rapports mère-fille jouée avec sa propre fille, Charlotte Gaccio. Et au Pin Galant, si Bernard Campan et Thierry Lhermitte dans « Le Syndrome de l’Écossais » ont déjà trouvé leur public ce jeudi, il est encore temps de réserver pour le 6 avril et « Avanti ! » avec Francis Huster et Ingrid Chauvin. • SLJ

Photo : « Les Amazones » de Jean-Marie Chevret au Trianon, « Les Conjoints » d’Éric Assous aux Salinières © Brice Payen

 

La Une du jour

Newsletter

Copyright © 2017 CNEWS Matin Bordeaux7. Tous droits réservés.