Télécharger Bordeaux7

L'édition PDF est mise en ligne tous les matins à partir de 7 heures. Cliquez sur l'image pour télécharger l'édition du jour.

Météo de Bordeaux

Newsletter

Retrouvez-nous sur :

Facebook
Twitter
Flux RSS

Le nouveau stade côté commerce PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 20 Mai 2015 06:00

Une belle architecture, plus de 40 000 places dans les gradins, une pelouse verdoyante et high tech... Le nouveau stade ne cesse d’impressionner. Ce samedi, les spectateurs pourront aussi découvrir une partie des coulisses. Notamment l’activité commerciale associée au bâtiment. Merchandising, commerce de bouche et même services pour VIP... c’est aussi cela l’économie du nouveau stade.

 



Une boutique-galerie pour le merchandising


Comme tout grand club de foot qui se respecte, les Girondins de Bordeaux ont bien évidemment leur activité de produits dérivés : maillots, mug, vêtements et accessoires divers et variés... tout cela rapporte environ 4M€ par an et, surtout, sert à porter l’image et la marque du club. 
Avant le nouveau stade, les supporters pouvaient les acheter sur le site internet et dans les rayons de quatre boutiques : au Haillan, dans la rue Sainte-Catherine, sur les boulevards face au stade Chaban-Delmas, et dans la galerie commerciale de Auchan Lac. Les deux dernières vont fermer leurs portes au bénéfice d’une nouvelle boutique-galerie dans l’enceinte du nouveau stade.


Ici, le club a voulu se démarquer des magasins classiques en créant un espace dédié à la vente mais aussi à la visite et à la détente. Le long de ce qui ressemble à une rue couverte, les visiteurs trouveront trois espaces de vente dédiés aux trois gammes de produits différents : la gamme FCGB, la marque Scapulaire et l’équipementier officiel du club (Puma). 
Mais il y aura aussi un espace de déambulation, la possibilité de boire un verre, de découvrir l’histoire et l’univers du club... bref, de quoi attirer non seulement les fans prêts à porter les couleurs des Girondins, mais aussi les amateurs de foot curieux de découvrir cet univers, de voir le stade... D’ailleurs la boutique sera ouverte du lundi au samedi, même quand l’enceinte sera fermée. 



Et pour manger ? 


C’est l’un des business florissants des soirs de match : proposer à boire et à manger aux spectateurs. Autour du stade Chaban-Delmas, les camions des vendeurs ambulants étaient fidèles au rendez-vous. Au nouveau stade, ce sera un peu différent. On pourra bien sûr se restaurer dans l’enceinte du stade et autour. 
Le service de restauration a été confié à une filiale de Casino et au traiteur d’Eysines Arom, qui en ont l’exclusivité. Ils proposeront des prix conformes à ceux qui se pratiquaient à Chaban pour les sandwichs ou les barquettes de frites. On pourra boire ou manger en différents endroits et de différentes manières :
des foodtrucks sur le parvis du stade, des stands sur la coursive.


Il y aura aussi un restaurant de 200 couverts, ouvert les soirs d’événements mais aussi le midi en semaine (formule à 10,90€). 


Enfin, il y aura un service de restauration dans les loges et espaces VIP, où l’ambiance sera nettement plus foie gras que sandwich au jambon. 


Dans l’affaire, les perdants sont sans doute les commerçants ambulants qui avaient pris leurs habitudes autour du stade Chaban-Delmas. Au Lac, ils regarderont le stade de loin. La Ville ne les a en effet autorisés à s’installer qu’au niveau de l’hôtel Novotel dans la rue Samazeuilh, qui contourne le parc des expos en direction du Casino. 
Depuis l’annonce, ces professionnels indépendants ne décolèrent pas. Ils envisagent même de manifester dans le secteur ce samedi. Ambiance garantie. •
 



Photo : La boutique-galerie des Girondins, lors de son emménagement © Thierry David / Sud Ouest

 

La Une du jour

Newsletter

Copyright © 2019 CNEWS Matin Bordeaux7. Tous droits réservés.