Télécharger Bordeaux7

L'édition PDF est mise en ligne tous les matins à partir de 7 heures. Cliquez sur l'image pour télécharger l'édition du jour.

Newsletter

Retrouvez-nous sur :

Facebook
Twitter
Flux RSS

Humour : samedi, Sofiane Ettaï taille la route PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 11 Octobre 2016 05:00

Notre scène d’humoristes bordelais va bien, merci ! Une preuve parmi d’autres, Sofiane Ettaï fait le pari d’une « dernière à Bordeaux » grand format samedi avant de se lancer en tournée. Trois questions à celui qui, dans le “civil”, est chauffeur à la TBM.

 

Quatre ans que vous vous êtes lancé dans l’humour (notre édition du 5 septembre 2013), les choses ont dû pas mal changer dans votre spectacle... ?
Oh oui ! Quasiment tous les sketchs ont changé, avec le temps, et il y en a sans cesse de nouveaux. Parce qu’avec mon métier, tout ce qui se passe dans mon bus, j’ai une source inépuisable d’inspiration, et parce que dès qu’il m’arrive un truc marrant, il faut tout de suite que je me mette à l’écrire. Après, il faut sans cesse les retravailler, ce que je fais au contact du public. C’est lui, le vrai juge. Et pour ça, j’ai la chance de jouer régulièrement au Gavé Style Comedy Club, les soirées du jeudi à Drôle de Scène – c’est organisé par l’asso Rire à Bordeaux dont je suis vice-président. Ça me permet de tester de nouvelles choses et d’avoir de précieux retours des spectateurs.

Mais une des choses qui a bien changé, c’est le titre. De « Chauffeur d’abus » je suis passé à « Sofiane prend le relais ». Parce que beaucoup de gens pensaient qu’il tournait surtout autour de ma vie de chauffeur, alors que ce n’est qu’un sketch parmi d’autres. Je parle aussi de Saint-Valentin, de mariages orientaux, d’hypermarchés ou de téléphones portables... C’est large !

Vous parlez de sketchs. Pourtant je vous aurais plutôt mis dans la catégorie stand-up...
Pour moi, ce que je fais, c’est du stand-up parce que je m’inspire de ma vie réelle et parce que je n’hésite pas à sortir de mon texte en fonction des réactions du public, à improviser avec lui, à en faire un acteur à part entière du spectacle – qu’il ait limite l’impression de l’écrire avec moi. Mais il y a des passages au noir entre les sketchs. Les gens commencent à appeler ça du “sketch-up” (rires).

Vous savez, le plus beau compliment, c’est une petite dame qui me l’a fait en sortant de la salle. Elle m’a dit « Vous nous faites rire avec la vie de tous les jours en nous faisant oublier la vie de tous les jours ». Elle a mis les mots sur mon objectif, faire en sorte que, pendant une heure trente, les gens s’évadent, soient hors du temps.

Sacré pari, la Maison Cantonale pour une dernière ! Vous comptez faire quoi ensuite ?
Je reste à Bordeaux... et à TBM ! (rires) Mais si j’ai fait ce pari d’une salle de 300 places, c’est pour une captation vidéo et sortir un DVD qui me servira d’abord à démarcher les programmateurs de théâtres et tourner un peu partout avec le spectacle. J’ai déjà des dates et beaucoup de touches, le DVD devrait aider. Alors j’espère qu’il y aura beaucoup de monde – les réservations démarrent bien déjà ! – pour venir rire avec moi samedi, des fidèles du Gavé Style et d’autres qui ont envie de me découvrir. Parce que, moi, pour cette dernière, je vais tout donner, me faire plaisir pour faire plaisir aux spectateurs ! •?

Recueilli par Sébastien Le Jeune

Samedi 15 octobre à la Maison cantonale (Bastide), 20h30, 10€. Tél. 06 52 10 23 96 ou www.leetchi.com/c/spectacle-sofiane

Photo : Pour sa nouvelle affiche, Sofiane détourne le visuel d’une célèbre marque d’eau minérale © Étienne Rallion

 

La Une du jour

Newsletter

Copyright © 2021 CNEWS Matin Bordeaux7. Tous droits réservés.